of

Mission Cenergie

  • Consultant techniques de construction durable
  • Etude de conception énergétique
  • Simulations dynamiques du bâtiment
  • Projet
  • Adjudication
  • Suivi de chantier
  • Réception des travaux
  • Mise en service
  • Rapportage PEB

Fiche de projet

Type de bâtiment: Construction basse énergie (K20)

Surface: 3.500 m2

Budget: 5.689.000 €

Adresse: Schoolstraat 44, 2970 Schilde

Equipe de conception:
Maître d’ouvrage : Commune de Schilde
Architecte : Conix RDBM
Conseiller en énergie & Techniques Spéciales : Cenergie

Période d’exécution: Chantier 2015 - 2017

 

Centre culturel ‘basse énergie’ – avec enveloppe de bâtiment passif

Sur le parking du vétuste Centre de services de la commune de Schilde, un nouveau centre culturel ‘basse énergie’ a été  construit. Le nouveau bâtiment réunit différents services: une académie de dessin, 2 salles polyvalentes, une salle de concert, une académie de musique, une cuisine professionnelle avec restaurant, et une conciergerie. Le service culturel sera également domicilié à cette adresse. Il s’agit d’un bâtiment à deux étages et un étage en sous-sol, avec un foyer pour les artistes, des vestiaires, une salle de musique, selon le système ‘box in box’, des pièces de débarras, et des locaux techniques.

Le bâtiment est construit selon la norme basse énergie, étanchéité à l’air (valeur n50) ≤ 0,6. L’enveloppe du bâtiment est conçue pour répondre à la norme de construction passive. Niveau K cible : K20.

Pour éviter les charges thermiques non souhaitées, tout en préservant malgré tout la possibilité d’exploiter le rayonnement solaire pendant la saison de chauffe, le bâtiment est équipé d’un vitrage pare-soleil et d’un système de protection solaire 100 % automatique, intégrant un réglage manuel par zone.

Le centre culturel et la conciergerie ont reçu des installations techniques distinctes.

La production de chaleur est centralisée : chaudières à gaz à condensation (rendements élevés). L’émission de chaleur est réalisée par des radiateurs et un chauffage par le sol à basse température.
Aussi bien le centre culturel que la conciergerie sont équipés d’un système de ventilation équilibré avec récupération de chaleur. Le refroidissement actif est appliqué uniquement dans la grande salle, pour les autres salles la ventilation nocturne est utilisée de manière optimale.

Le système de ventilation piloté par la demande, en combinaison avec la ventilation nocturne, doit garantir au minimum les fonctions suivantes : ventilation hygiénique de manière à préserver la qualité de l’air, selon les spécifications, sur base de la mesure du CO2, capacité de ventilation plus élevée pendant la journée (free cooling) sur base des températures intérieures et de la ventilation nocturne, selon le besoin de refroidissement calculé.

Pendant la nuit, les fenêtres motorisées s’ouvrent et l’air frais extérieur est aspiré à l’intérieur. Selon les données transmises par les capteurs de température installés dans toutes les zones, le système actionne la fermeture des fenêtres ou des grilles de ventilation pour éviter le surrefroidissement. Seules les salles de classe ‘box in box’ sont coupées du circuit de ventilation nocturne, la priorité étant l’acoustique.

Pour garantir un confort optimal tout en minimisant la consommation en énergie, les fonctionnalités et routines intégrées visant à économiser l’énergie seront configurées via le système de gestion technique du bâtiment, selon l’utilisation spécifique des locaux et les attentes réelles des utilisateurs. La consommation d’énergie inutile et les émissions de CO2 sont évitées par régulation des différents systèmes techniques, notamment, le système chauffage/production d’eau chaude sanitaire, le système de ventilation, refroidissement, éclairage, etc., sur la base des données horaires, détecteurs de présence, mesures de la qualité de l’air, et mesure de la clarté diurne. Une fonction supplémentaire ajoutée au système est la gestion technique du bâtiment. Le système transmet des informations au gestionnaire du bâtiment, qui serviront au pilotage/paramétrage des installations, opérations de maintenance, monitoring de la consommation en l’énergie, dans l’objectif de permettre une optimalisation en continu de la performance énergétique du bâtiment.

Le projet de construction du Centre Culturel à Schilde a été réalisé en 5 lots, dont 4 lots de techniques spéciales.