of

Mission Cenergie

  • Consultant techniques de construction durable
  • Etude de conception énergétique
  • Simulations dynamiques du bâtiment
  • Concept intégral des installations techniques
  • Adjudication
  • Suivi de chantier
  • Réception des travaux
  • Mise en service

Fiche de projet

Type de bâtiment: Campus passif

Surface: 4.150 m2

Budget: 10.198.587 €

Adresse:
Campus de la VUB Jette
Laarbeeklaan 103, 1090 Jette

Equipe de conception:
Maître d’ouvrage : Vrije Universiteit Brussel
Architecte : Cuypers & Q
Conception techniques spéciales &
performances énergétiques :Cenergie

Période d’exécution: Chantier 2019 - 2022

 

Campus pour enfants intégré selon les principes du développement durable sur le campus de la VUB, à Jette

Le projet de construction neuve “Theodoor” sur le campus de la VUB de l’hôpital universitaire à Jette est destiné à héberger un centre d’accueil de jour pour les enfants, des cabinets de consultation pour la Maison des Enfants, des bureaux et cabinets de consultation pour le CAW-Bruxelles, l’école maternelle et école primaire ‘Theodoortje’, et des locaux pour les scouts.

Les différents partenaires du projet souhaitent disposer d’un bâtiment fonctionnel, durable et de qualité, leur permettant de mener une politique globale en matière d’enseignement et de bien-être pour les enfants et les jeunes. Le maître d’ouvrage et coordinateur du projet est la Vrije Universiteit Bruxelles.

Le concept sélectionné à l’issue du concours est celui du bureau d’architecture Cuypers & Q architecten, en partenariat avec Cenergie et Util.

Le maître d’ouvrage s’est donné pour objectif de faire réaliser un ‘bâtiment exemplaire’ avec des ambitions élevées au niveau belge et international en matière de construction durable.

Pour que tous les aspects inhérents à la notion de développement durable (mobilité, utilisation des matériaux, gestion de l’eau,…) soient pris en compte, l’équipe de conception a développé une méthodologie basée sur les méthodes d’évaluation de durabilité BREEAM et LEED ainsi que sur le Duurzaamheidsmeter. En effet, la durabilité d’un bâtiment ne se limite pas au seul critère de la performance énergétique.

Les matériaux de construction doivent être de provenance locale, ils doivent être récupérables ou recyclables, ils doivent avoir reçu un écolabel et faire partie de la classe NIBE 4, au minimum. Pour la gestion des déchets sur le chantier, des règles strictes ont été prévues dans le cahier des charges.

Le concept énergétique est le suivant : réduire autant que possible la demande d’énergie et utiliser des sources d’énergie renouvelables pour répondre à la demande résiduelle. Pour définir le meilleur concept, en fonction des contraintes et du budget disponible, Cenergie a comparé différents modèles.

La nature du sol sur le site permettant l’intégration de forages géothermiques en système fermé couplés à une pompe à chaleur, l’activation du noyau de béton sera à la base du système de chauffage/refroidissement du bâtiment, une solution qui apporte un confort thermique optimal en hiver et en été, pour une consommation minimale en énergie.

De même, la demande en énergie pour la ventilation et l’éclairage a été limitée dans la mesure du possible. Le système de régulation du débit de ventilation est piloté par la demande, en fonction du niveau de CO2, de manière à procurer un niveau élevé de confort, tout en limitant la consommation en énergie. L’optimisation de la pénétration de la lumière du jour, en combinaison avec un système de protections solaires et un dimmage automatique, a également permis de réduire la demande en énergie requise pour l’éclairage.

La mise en œuvre d’épaisseurs d’isolation plus épaisses que les valeurs prescrites par la règlementation en vigueur a permis de réaliser un bâtiment passif. Le niveau neutre en énergie est atteint grâce à la mise en œuvre de panneaux PV qui couvrent la demande résiduelle en énergie.