of

Mission Cenergie

  • PHPP
  • EPB
  • Adjudication
  • Mesure du confort
  • Réception des travaux
  • Simulations dynamiques du bâtiment
  • Analyse des coûts et bénéfices
  • Projet
  • Mise en service
  • Suivi de chantier
  • Surveillance énergétique
 

Fiche de projet

Type de bâtiment: Crèche passive et 5 logements passifs

Surface:
Crèche 1.268 m²
Parking souterrain 1.400 m²
Logements 780 m²

Budget: 7.070.500 €

Adresse: Van Luppenstraat 44-50, 2018 Anvers

Equipe de conception:
Maître d’Ouvrage: AG Vespa
Architecte: PULS Architecten
Conseiller en construction durable & techniques spéciales: Cenergie

Période d’exécution: 2012-2015

 

Crèche passive Bobijn (“Het Kostuumatelier”)
Construction d’une crèche passive et de 5 logements

Le site de l’ancien “Kostuumatelier”, situé entre la rue Van Luppen en l’ancien hôpital militaire, a été acheté par AG Vespa afin de réaliser la connexion Est entre le projet de développement résidentiel “ ’t Groen Kwartier” et le quartier environnant. Une crèche et 5 logements s’y font construire à la place de l’ancien “Kostuumatelier”, ainsi qu’un parking souterrain prévu pour le projet dans sa totalité. C’est la conception résultant de la collaboration entre PULS Architecten et le bureau d’études Cenergie qui a remporté le concours.

La crèche se compose de 6 parties, correspondant à 6 groupes d’enfants. Les groupes bénéficient chacun de leur espace de repos. Les espaces sanitaires et les salles de bain sont quant à eux partagés par deux groupes. A l’avant du bâtiment se situent les bureaux, un espace de rencontre, une cuisine et, au niveau -1, des vestiaires avec des douches.

L’équipe de conception avait l’objectif de réaliser une crèche et des logements suivant le standard passif, avec un confort d’été et d’hiver optimaux et une consommation énergétique extrêmement faible. Ceci implique entre autres le respect d’exigences strictes en termes d’isolation et d’étanchéité à l’air.

Cenergie a reçu pour mission d’effectuer sur base des plans du concours une analyse détaillée des coûts-bénéfices de l’investissement supplémentaire nécessaire à l’obtention du standard passif en comparaison avec l’investissement permettant l’obtention d’un bâtiment avec un niveau E60. Afin de connaître les mesures à prendre pour atteindre le standard passif, un encodage PHPP a été réalisé, ainsi qu’une simulation dynamique de la consommation énergétique du bâtiment, tenant compte de son inertie thermique. Après l’évaluation des coûts supplémentaires et du retour sur investissement, le maître d’ouvrage a finalement opté pour le standard passif.

Le chauffage se fait suivant le concept du “Thermal Grid”. Il s’agit d’une configuration innovante dans laquelle les performances de la régulation terminale sont améliorées (régulation PED, chronométrage,…) afin de pouvoir éliminer la prérégulation. Pour éviter des variations de pression trop importantes, la structure arborescente est remplacée par un réseau de chauffage (Thermal Grid). Les parties combinées bénéficient ensemble d’un groupe de ventilation qui se met en route en présence d’un groupe d’enfants sur les deux. Afin d’obtenir un confort d’été optimal, les besoins de froid de la crèche, des bureaux et des salles de réunion sont limités grâce à l’application du principe de “nightcooling”, permettant ainsi d’éviter d’avoir recours à un système de refroidissement actif.

La centralisation du système de chauffage est prévue pour les logements, ainsi que la décentralisation de la production d’eau chaude sanitaire et des groupes de ventilation.

Le toit de la crèche sera aménagé en toiture verte, de manière à ce que les logements puissent profiter d’une vue agréable sur des jardins en toiture.