of

Mission Cenergie

  • Simulations dynamiques du bâtiment
  • Etude de conception énergétique
  • Projet
  • Adjudication
  • Suivi de chantier
  • Réception des travaux
  • Mise en service
  • Rapportage PHPP
  • Rapportage EPB
  • Mesure du confort
  • Surveillance énergétique

Fiche de projet

Type de bâtiment:
Bâtiment de bureaux passif

Budget: 9.650.000€

Surface: 7.387 m2

Adresse: Britsierslaan, 1030 Brussel

Économie annuelle:
Combustible: 88%
Electricité: 69%

Equipe de conception:
Maître d’ouvrage : Groupe ARCO/KWB/KAV/KAJ
Architecte: Architectes Associés
Techn. Spéciales: Stockman Ingenieurs
Bâtiment Durable: Cenergie

Période d'exécution: 2008 - 2011

 

Aeropolis II – Groupe ARCO/KWB/KAV/KAJ

L'immeuble de bureaux Aeropolis est le plus grand bâtiment passif au Benelux. Cenergie et Architectes Associés ont focalisé leur attention sur l'utilisation maximale de techniques passives « low-tech » lors du projet intégral de ce bâtiment aussi bien pour le chauffage que le refroidissement.

À côté de la limitation des pertes de chaleur et des charges de froid du bâtiment par des interventions créatives sur le concept et l’enveloppe du bâtiment, une combinaison et une intégration uniques d’installations efficaces et de techniques passives permettent de générer une économie considérable sur la consommation en énergie du bâtiment. Le concept global d'énergie est un exemple de durabilité de par sa technique avant-gardiste de refroidissement passif garantissant un confort élevé aussi bien en été que durant l’entre saison.

Le bâtiment se dirige vers une consommation surfacique annuelle de 4,7 kWh/m².an pour le chauffage et de 5,6 kWh/m².an pour le refroidissement, soit une diminution d’un facteur 10 par rapport aux consommations de nouveaux immeubles de bureau standards. En outre, les coûts supplémentaires pour obtenir le standard passif seront déjà récupérés dans cinq ans par la réduction des frais d'utilisation.

La flexibilité du concept était une condition fondamentale au sein de ce projet et un aspect important de durabilité. Pour atteindre cette flexibilité, les faux-plafonds ont été proscrits et les parois intérieures sont facilement mobiles ; de plus, les techniques durables peuvent être conservées après d’éventuels travaux futurs d'adaptation tout en conservant un confort optimal. Le recyclage de l'eau a été consciencieusement prévu et des matériaux écologiques tels que l’ossature de la façade en bois certifié FSC ont été choisis.

La solution innovatrice appliquée dans ce projet se distingue par sa simplicité. En effet, la solution présentée n'exige plus d’attention particulière supplémentaire des utilisateurs. Le concept unique augmente la facilité d’utilisation et offre un sentiment de confort plus élevé que dans un immeuble de bureaux classique.

Vu l’absence de techniques standards chères et complexes, les coûts d’installation et de systèmes de régulation ont pu être réduits. Les coûts supplémentaires à l'égard d'un immeuble de bureaux standard, pour atteindre le label passif, restent donc limités. Au final, les techniques prendront peu d’espace, ne limitant pas l’espace utile. Les canaux d'air sont correctement dimensionnés permettant d’atteindre un optimum énergétique.

La combinaison des techniques novatrices appliquées dans le projet « Aeropolis II » peut être utilisée aussi bien pour des projets de construction de nouveaux bâtiments que pour des projets de rénovation approfondis.

Pour information, le projet « Aeropolis II » est devenu lauréat du concours bâtiments exemplaire de la région bruxelloise.